Commentaires

Au cours de procès ces derniers temps au Nouveau-Brunswick et dans dautres provinces, on a soulevé la question de lobligation des médecins de faire le suivi des rapports de diagnostic et de les récupérer et de faire part au patient des renseignements utiles. Bien que lon puisse attribuer une certaine responsabilité à un hôpital ou à un service de diagnostic quand un rapport est égaré, les tribunaux ont attribué sans exception presque toute la responsabilité au médecin qui avait demandé lanalyse. Les tribunaux semble reconnaître que, dans tout système complexe, des rapports peuvent ségarer. Pour cette raison, les tribunaux sattendent à ce que les médecins mettent au point un système quelconque pour réduire au minimum un tel risque. Le Conseil estime que les médecins devraient revoir leurs méthodes dans le contexte de ces faits nouveaux.

06/00

Informations générales

Adressez toute la correspondance à

Dr Ed Schollenberg, registraire
le Collège des médecins et chirurgiens du Nouveau-Brunswick
1 chemin Hampton, suite 300
Rothesay (N.-B.) E2E 5K8

Contactez nous

Heures d'ouverture

Lundi-jeudi : 8h30 à 16h30
Vendredi : 8h30 à 13h00