Commentaires

Ce problème continue à être une cause de préoccupation dans un certain nombre de situations.  Le Conseil souhaite rappeler aux membres la disposition suivante du Code de déontologie qui à son avis se passe d’explications:

«S’abstenir de se traiter soi-même et de traiter ses proches parents, sauf dans les cas d’urgence ou sans gravité et seulement lorsqu’un autre médecin n’est pas disponible; ces traitements devraient être gratuits.»

De plus, le règlement sur les fautes professionnelles désigne les actes suivants comme irréguliers :

«prescrire, vendre, administrer, distribuer, commander ou dispenser à soi-même ou à un membre de sa famille un médicament légalement classé comme une substance contrôlée ou reconnu comme une drogue dangereuse ou qui crée une dépendance.»

05/11

Informations générales

Adressez toute la correspondance à

Dr Ed Schollenberg, registraire
le Collège des médecins et chirurgiens du Nouveau-Brunswick
1 chemin Hampton, suite 300
Rothesay (N.-B.) E2E 5K8

Contactez nous

Heures d'ouverture

Lundi-jeudi : 8h30 à 16h30
Vendredi : 8h30 à 13h00