(1) Le médecin qui demande un test diagnostique ou dirige un patient vers un autre professionnel de la santé doit :

 (a) disposer d’un système lui permettant de suivre la lettre de demande de teste ou de consultation et de s’assurer que le spécialiste l’a bien reçu. 

(b) disposer d’un système lui permettant d’examiner les résultats des tests ou des consultations et de prévoir les soins de suivi au besoin;

(c) disposer d’un système lui permettant de communiquer avec le patient lorsqu’un suivi s’avère nécessaire;

(d) consigner tous les contacts et les tentatives de contact avec le patient;

(e) prendre des arrangements lui permettant de répondre, après les heures normales de travail ou en l’absence du médecin prescripteur, à des résultats de tests signalés par le laboratoire ou le centre d’imagerie comme nécessitant une attention immédiate.

(2) Le médecin qui prescrit un test diagnostique et fait acheminer une copie des résultats à un autre médecin demeure responsable des soins de suivi nécessaires, à moins que le médecin à qui il achemine la copie n’ait accepté de se charger du suivi.

  
Adapté d’une directive du Collège des médecins et chirurgiens de l’Alberta.


Commentaire juridique 
PHIPAA

Modèles de formulaires de consultation

 11/12, modifié 10/14